Livraison gratuite partout au Canada à l'achat de 38$ et plus // Cadeau à l'achat de 50$ et plus

Le lâcher prise pour une vie plus légère

Avec le premier anniversaire de la boutique qui vient tout juste de passer, je suis venue partager avec toi mon expérience de lâcher prise. Parce que sans lâcher prise, je n’aurais probablement pas « toffé » jusque-là dans l’aventure avec la volonté de continuer pour, enfin j’espère, plusieurs autres années.

J’étais de loin la personne avec le moins de lâcher prise que je connaissais dans mon entourage. J’étais le genre de personne à écrire des to-do lists sans fin et à avoir l’objectif de les terminer avant que le week-end finisse. Bref, ça arrivait rarement que j’atteignais l’objectif qui était, faut se le dire, irréaliste. Ça me mettait hors de moi de ne pas avoir réussi à cocher certains items de la liste parce qu’ils avaient pris plus de temps que prévu ou qu’à la suite d’un imprévu, il avait fallu changer de plan. Vous voyez le genre!?

Et il y a eu Charlotte.

L’arrivée de Charlotte dans mon ventre avec son petit cœur malade a complètement changé ma perception de la vie. Le lâcher prise est maintenant une pierre angulaire dans ma façon de vivre et de voir les choses. Elle m’a fait prendre conscience que peu importe ce qui se passait, je n’avais AUCUN contrôle sur la situation. Il a fallu que je me parle beaucoup. Je me disais que peu importe ce qui se passerait, au moment où elle viendrait au monde, c’est ELLE qui déciderait de sa destinée. Elle seule aurait le pouvoir de choisir si ça passe ou ça casse. Et on connaît tous la suite. Ça a cassé et pas à peu près!

C’est ironique, mais laisser partir une personne qu’on aime et qu’on chérit, c’est d’avoir énormément confiance en la vie. C’est d’avoir cette confiance que ça DOIT se passer comme ça et que la vie en a décidé ainsi. Accepter que j’ai tout fait ce que j’ai pu pour elle, sans regrets et sans remords, c’est ça, faire preuve de lâcher prise.

Il y a aussi la pandémie. Charlotte est partie rejoindre les étoiles, comme j’aime bien le dire, le 13 mars 2020. La journée où le Québec en entier est tombé en lock down à cause de la première vague. Ma vie changeait, mais pas seulement la mienne, celle de tout le monde. Vivre un deuil périnatal en pleine pandémie, ce n’est pas la chose la plus facile à vivre et à accepter, mais maintenant je remercie la vie d’avoir fait les choses ainsi. Je n’ai pas repris de routine de garderie avec Florence. Elle est restée avec moi et mon chum pendant 3 mois. Le fait que Florence était parmi nous 24 heures sur 24 m’a permis de croire encore en la vie et de passer au travers cette difficile épreuve entourée d’amour. La vie en avait décidé ainsi et maintenant, avec le recul, je suis contente de la tournure des évènements, malgré la perte inhumaine que j’ai vécue.

La situation était hors de mon contrôle, mais ce que je pouvais contrôler était mon attitude et ma façon d’agir envers cette situation difficile. J’ai appris, en lâchant prise sur la situation, à me recentrer sur moi-même. À me concentrer sur les choses qui me font du bien. À agir en mode solution pour ensuite faire de ma vie une vie heureuse et ce, malgré les épreuves et les embûches que la vie met au travers de mon chemin. Le lâcher prise m’a permis de découvrir que nous avons 100 % le contrôle de nous-mêmes. Nous avons le contrôle sur nos choix, notre attitude et nos actions. 

En revanche, tout ce qui est extérieur à toi, tu dois le laisser venir comme il vient et faire preuve d’une grande force de lâcher prise. Ce n’est pas toujours facile, crois-moi. C’est un work in progress à tous les jours. Mais je suis certaine d’une chose, c’est qu’après, tu en ressortiras toujours plus forte. Je te le jure.

Prends soin de toi

Catherine -xxx-

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés