Livraison gratuite partout au Canada à l'achat de 38$ et plus // Cadeau à l'achat de 50$ et plus

Excuse no2: le zéro déchet, ça coûte cher !

L’idée que je me faisais au début de mon parcours, c’est que je devrais payer plus cher pour réussir à devenir zéro déchet. Je pensais à tous ces articles écologiques que je devrais me procurer, au fait d’acheter bio, etc., mais ce n’était qu’une fausse croyance. En fait, c’est une deuxième excuse pour ne pas intégrer le mode de vie zéro déchet. Voici d’ailleurs quelques mythes sur les dépenses qui y sont reliées.

 

Il faut acheter des pots réutilisables pour magasiner en vrac

Lorsque j’ai réalisé tous les emballages que je jetais en revenant de l’épicerie, j’ai cherché une façon de les réduire à la source ; j’ai donc décidé d’acheter certains produits en vrac. Je me suis dit que je devais me procurer des contenants réutilisables à remplir. J’ai fait l’achat de plusieurs pots en verre ; un investissement… qui s’est avéré inutile. Pire, lors du lavage, les couvercles ont commencé à rouiller. Résultat, ils n’étaient plus utilisables au magasin de vrac !

En cherchant d’autres types de contenants, je me suis rendu compte que je pouvais en trouver gratuitement à l’épicerie. Eh oui, tous ces produits que j’achetais maintenant en pot de verre plutôt que plastique allaient me fournir les précieux contenants dont j’avais besoin !

 

Il faut investir un bon montant pour acheter des serviettes hygiéniques lavables

Dans mon dernier article, je t’ai parlé des serviettes hygiéniques lavables. C’est vrai, c’est un investissement à faire. Par contre, j’ai récupéré ce montant assez rapidement, et même plus à long terme.

Regardons ensemble quelques chiffres. En moyenne, les femmes ont leurs règles autour de l’âge de 13 ans, et elles les ont jusqu’à la ménopause, en général un peu après 50 ans. Pour un cycle de 5 jours, au cours duquel nous utilisons une vingtaine de protections (en changeant toutes les 6 heures), nous arrivons à un total de 20 x 12 = 240 serviettes ou tampons par année. Cela représente 8 880 protections hygiéniques pour toute la durée des menstruations.

Parlons finances : une coupe menstruelle coûte 35 $, et peut être utilisée pendant 10 ans. Pour un ensemble de 5-6 serviettes lavables, les prix varient de 70 $ à 95 $. Se procurer une coupe et des serviettes 4 fois pendant nos années fertiles implique un investissement de 420 $. Les protections jetables coûtent en moyenne 0,20 $ chacune. Pendant 37 ans, cela représente un coût total de 1 776 $.

Verdict : en plus de limiter les déchets à 4 coupes et 24 serviettes au lieu de 8 880 protections jetables, tu peux économiser jusqu’à 1 300 $ ! 

Acheter bio augmente considérablement ma facture d’épicerie

En fait, j’ai commencé à acheter certains articles bio, et j’ai également diminué presque complètement ma consommation de viande. Je mange beaucoup plus d’aliments vivants (fruits, légumes, noix, graines, légumineuses, céréales, oléagineux), je me sens mieux, et j’ai plus d’énergie. Mais le plus beau dans tout cela, c’est que j’ai réduit ma facture d’épicerie de 25 % !

 

Défi du mois

Ce mois-ci, je te propose de faire une réflexion sur tes croyances en matière de zéro déchet. Qu’est-ce que tu as toujours cru trop cher ? Comment peux-tu arriver à un résultat semblable sans débourser un sou ?

Le zéro déchet est plus économique qu’on le pense. Il suffit de voir les choses autrement !

 

 

Mélanie Ruel - allezose.ca

Mélanie Ruel est coach personnel, réviseure et auteure d’Allez, ose !, le guide pour traverser le mur de la peur. Son prochain livre, sur la gestion du temps d’écran chez les enfants, sera publié au printemps 2021. Passionnée de la nature, sa mission est d’élever le niveau de conscience et le sentiment d’urgence du plus grand nombre de gens possible pour protéger l’environnement.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés