Livraison gratuite partout au Canada à l'achat de 38$ et plus // Cadeau à l'achat de 50$ et plus

Acheter seconde main : par où commencer !?

Je n’arrête pas de te casser les oreilles pour que tu achètes seconde main. Tu comprends l’urgence de réduire ton impact environnemental pour que nos enfants aient la chance de grandir sur une planète en santé.

Mais par où commencer ? Où aller ?

Pour l’achat de vêtements d’occasion pour femmes, hommes et enfants, je te suggère 5 endroits parfaitement désignés.

 

1- Marketplace :

Personnellement, je magasine souvent sur cette plateforme intégrée à Facebook. C’est super facile d’utilisation, autant comme vendeur ou acheteur. La plupart des gens ont un compte Facebook, alors l’éventail du choix est à son maximum. J’adore Marketplace pour les vêtements pour enfants et les jouets. Les gens vendent souvent en lot, ce qui permet de faire des économies de volume et perdre moins de temps. Pour ma part, en général, j’ai eu de bonnes expériences avec Marketplace. Il y a des échanges qui se passent moins bien, mais ça peut arriver partout. Pour ce qui est de la transaction, je vous conseille de faire le tout en personne, donc de payer l’objet en question en l’ayant dans les mains. Ça permet d’éviter les fraudes et les vendeurs malhonnêtes. L’inconvénient est le déplacement. Il est rare que la livraison soit faite par le vendeur. Il faut obligatoirement aller chercher l’item chez le vendeur ou se créer un point de rencontre à mi-chemin. Somme toute, Marketplace est une belle plateforme de vente de seconde main. Je fais de magnifiques trouvailles à chaque fois.

 

2- Kijiji

Un peu comme Marketplace, on trouve de tout sur cette plateforme de revente. J’étais beaucoup sur Kijiji avant que Marketplace arrive et prenne une bonne part du marché du seconde main. Souvent, les gens copient leur annonce sur Marketplace pour atteindre le plus de personnes possible. Personnellement, j’ai un peu abandonné Kijiji, ayant une plus grande facilité de connexion à Marketplace à même Facebook. En revanche, l’avantage de Kijiji, c’est que tu peux mettre des alertes de mots-clés. Par exemple, tu entres « vêtements bébé fille 6 mois » et chaque fois qu’une annonce sera publiée avec ces mots-clés, tu seras avisé. Ça permet d’avoir plus de chance d’avoir ce qu’on veut parce que, comme Marketplace, Kijiji c’est premier arrivé, premier servi.

 

3- Village des Valeurs et Renaissance

Ce sont deux magasins à grande surface qui se spécialisent dans la vente d’objets et de vêtements de seconde main. Le Village des Valeurs est une entreprise à part entière, tandis que Renaissance est un organisme à but non lucratif ayant comme mission sociale la réinsertion de personnes sur le marché de l’emploi. Les magasins offrent la même chose en premier lieu, des objets de seconde main. Cependant, mon côté social fait en sorte que je vais plutôt me diriger chez Renaissance pour aller encourager leur mission tout en réduisant mon impact environnemental.

 

4- Friperie (en ligne ou pignon sur rue)

Ici, je vais parler des friperies en général. Les friperies sont souvent de petits commerces de quartier (s’ils ont pignon sur rue) ou de jolies boutiques en ligne. Je considère les boutiques-friperies un peu comme le « haut de gamme » du seconde main. Souvent, ces petites boutiques choisissent soigneusement les vêtements qu’elles vont mettre sur leurs rayons (ou sur leur site Web) et le service est généralement beaucoup plus personnalisé que dans les grandes surfaces. Pour les boutiques en ligne, la plupart offrent la livraison gratuite à l’achat d’un montant minimum, comme les boutiques de vêtements neufs !

De plus, si vous avez peur d’acheter du seconde main d’un particulier, et bien dites-vous que les boutiques-friperies sont des entreprises et doivent se soumettre à certaines lois, dont celles sur la protection du consommateur. Beaucoup plus sécurisant, n’est-ce pas ?

 

5- Plateforme de revente comme Bon magasinage et Poshmark

Pour utiliser ces plateformes, il faut évidemment se créer un compte. Personnellement, je n’ai pas encore utilisé ce genre de plateforme pour acheter des vêtements usagés, mais j’y songe beaucoup depuis que je suis allée fouiner pour écrire cet article. Les deux plateformes offrent des vêtements pour toute la famille (femme, homme et enfants). Poshmark a aussi une section déco/maison.

La vente ressemble beaucoup au principe de la friperie en ligne via une plateforme de paiement sécurisé. Pour ceux qui sont moins à l’aise avec Marketplace, où il faut aller chez les gens et payer en main propre, Bon magasinage et Poshmark offrent la possibilité au vendeur d’offrir la livraison moyennant des frais à l’acheteur. Je trouve que c’est une bonne façon d’acheter seconde main quand on est débutant ou insécure. On peut toujours écrire au gestionnaire du site s’il y a quoi que ce soit. On n’est pas laissé à soi-même advenant le cas d’un achat/vente qui tourne mal. Pour ce qui est des prix et de la qualité des vêtements, ça ressemble beaucoup aux friperies. En fait, ces plateformes sont comme deux grosses friperies en ligne qui font de la consignation avec les vendeurs, c’est-à-dire qu’elles prennent une commission sur les ventes. Je t’invite fortement à te promener sur ces deux sites et à aller voir leur section FAQ si tu as des questions. J’ai fait moi-même de belles découvertes sur Bon Magasinage.

Wow ! J’en avais long à dire. J’ai essayé de résumer le tout parce que je parlerais toute la journée des multiples façons de faire les boutiques de seconde main. Tsé, magasiner tout en réduisant ton impact environnemental… Le rêve !  

Bon, je ne te retiens pas plus longtemps. Je t’invite à aller fouiner sur ces multiples plateformes Web ainsi que sur ma friperie ! 😉

Marketplace

Kijiji

Renaissance

Village des Valeurs

Bon Magasinage

Poshmark

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés